Les Frais de scolarité

Les Frais de scolarité

Je souhaiterais revenir sur un sujet vu durant le cours : « les frais de scolarité ». Je suis bien content de venir d’un pays où les frais de scolarité sont presque inexistants, cependant, cela n’est pas forcément la solution idéale et la plus adaptée pour l’éducation.

En effet, l’accessibilité et la gratuité de l’école pour tous n’ont eu pour conséquence que de réduire la qualité des formations, des étudiants, des professeurs, mais aussi la qualité de l’employabilité. En effet, nous pouvons observer des étudiants qui vont à l’université parce que c’est la suite logique après leur fin de lycée (cégep), cependant ils savent pertinemment que ça n’est pas ce qui leur correspond.

Le problème est que tout le monde alors fait des études parfois même pour des professions qui n’en auraient pas besoin, et les étudiants passent alors plus de temps à l’université et entrent dans la vie active donc de plus en plus tard. Les diplômes perdent de leurs valeurs. Les professeurs souvent sous-payés, encore une fois par rapport aux niveaux d’études qu’ils ont effectués, perdent de leur motivation devant des classes surchargées. Les universités gratuites disposent de peu de moyens et de ce fait ont moins de fonds pour le matériel, les activités, les projets, etc.

En ce qui concerne l’employabilité, je pense qu’une des causes principales du chômage en France actuellement est liée à l’école « gratuite », il est vrai qu’il est difficile de faire travailler à un poste de manutentionnaire un ingénieur, c’est pourtant le but de beaucoup d’entreprises. Il me paraît aussi évident qu’il n’y a pas besoin d’avoir le baccalauréat pour être vendeur en magasins. Les Jobs qui ne demandaient auparavant aucun niveau d’étude le nécessitent aujourd’hui. Les diplômes sont alors remplacés par l’expérience professionnelle, expérience que l’on nous demande pour obtenir notre premier travail… il est vrai qu’il est très facile d’avoir une expérience professionnelle dans son domaine alors qu’aucune entreprise ne veut embaucher sans cette expérience, d’autant plus
qu’avec 30 h de cours par semaine et des travaux à faire, il reste peu de temps.

Ceci ne reste qu’une opinion personnelle, mais je pense qu’en imposant des barrières d’entrée à l’université on obtient de meilleurs étudiants. Ces barrières peuvent être diverses et variées telles que la mise en place de frais de scolarité ou de concours, examen, etc. Je ne dis pas que c’est la meilleure solution, mais des frais de scolarité permettent de garder un équilibre dans l’éducation et de préserver la valeur de l’éducation.

Les frais de scolarité notamment en Amérique du Nord sont colossaux et ne reflètent pas la valeur de l’éducation, mais plus du capitalisme dans l’éducation, le but est alors d’enrichir l’école pour sa propre gloire au détriment des étudiants qui finissent certes par profiter de la notoriété de leur école.

Je pense qu’on est plus motivé dans la réussite de ses études, quand celles-ci sont difficiles d’accès et je peux aussi vous assurer qu’on se lève plus facilement le matin pour aller en cours quand ceux-ci nous coûtent de l’argent. Cela n’empêche pas que je ne trouve pas normal de démarrer sa vie active avec des dettes.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s