Les éditeurs de presse Français VS Google

Depuis début décembre, en France, se déroule une affaire entre les éditeurs de presse et l’entreprise Google. Les éditeurs de presse souhaitent faire valoir des droits similaires aux droits d’auteur envers l’entreprise Google aux vues de ses importants bénéfices publicitaires liés au référencement de leur titre. De plus François Hollande,  président de la France a déclaré que si les négociations n’aboutissent pas, il pourrait intervenir pour faire payer une taxe. Google, de son coté, menace de ne plus référencer les médias français s’il se voit imposer une taxe telle que la taxe des droits d’auteur.

Après plusieurs semaines de négociations, l’entreprise Google aurait proposé de verser un revenu annuel de 50 millions d’euros aux éditeurs de presse français, information qui fut démentie par les éditeurs le médiateur nommé par le gouvernement.

Pour rappel :
“A lui seul, Google aurait réalisé en 2011, en France, un chiffre d’affaires compris entre 1,25 et 1,4 milliard d’euros, principalement issu de l’activité régie publicitaire sur internet.
Au niveau global, le géant américain de l’internet a brillé encore plus que prévu en 2012 sur le plan financier, en augmentant son bénéfice net de 10 % et en dépassant pour la première fois la barre des 50 milliards de chiffre d’affaires. Selon des résultats publiés mardi, le bénéfice net annuel a atteint 10,74 milliards de dollars, dont 2,89 milliards sur le seul quatrième trimestre (+6,7%). “
http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/google-les-negociations-avec-les-editeurs-se-poursuivent-jusqu-au-bout_1215683.html

C’est finalement le 1er février que les négociations se sont clôturées. Google versera 60 millions d’euros par an pour soutenir les initiatives numériques innovantes ainsi que des accords commerciaux pour les aider à accroître leurs revenus en ligne. Ce fond devrait servir à des initiatives prometteuses qui feront émerger de nouveaux contenus digitaux en ligne. La sélection se fera par une équipe composée de plusieurs personnalités ainsi que des éditeurs et des représentants de Google.

Cependant, il reste beaucoup d’interrogations sur les accords commerciaux ainsi que sur l’utilisation globale du versement de 60 millions d’euros, affaire à suivre…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s